Biographie de Jean-Gabriel Chelala

Qui est Jean-Gabriel Chelala ?

 

 

Entrepreneur-aventurier - Membre de la Société des Explorateurs Français - Membre de la Société de Géographie

 

Jean-Gabriel Chelala

 

Jean-Gabriel Chelala est né au Liban. Il vit ses premières années au cœur des conflits armés de Beyrouth.  Mais il rêve de liberté et cette envie de liberté s’est matérialisée à 10 ans par son arrivée en France sa nouvelle patrie d’adoption.

 

Adolescent, les scouts et les cabanes dans les bois ont transformé son envie de liberté en une envie de vivre pleinement la vie. A 18 ans son envie de vivre s’est mutée en une envie de bâtir qui l’a naturellement mené vers une école d’ingénieur bâtiment.

 

En 2002, il réalise l'ascesion du sommet de l’Europe : le Mont Blanc. 

 

En 2003, il se lance dans un projet pédagogique partagé avec des collégiens autour de la montagne, de la nature et de la survie en haute altitude. Il entame l’ascension en solitaire du sommet de l’hémisphère sud, l’Aconcagua, culminant à près de 6.962 mètres. Après 2 semaines d’effort, il est contraint d'abandonner à 6.500 mètres pour cause de gelure aux pieds.

 

Toujous plus avide d’aventures, il se lance à 23 ans dans un tour du monde pour étudier l’habitat traditionnel. 20 pays traversés et 40 peuples rencontrés pour découvrir la planète. il rapporte avec lui des tranches de vie uniques, partagées auprès de personnes de tout horizon et de toute culture.

 

De 2004 à 2007, il poursuit ses aventures en haute montagne en Afrique, Himalaya et en Europe.

 

En 2008, rentrant dasn la vie active, il est saisi par le « toujours plus », le gaspillage et la pollution alors même qu’on ne parle que de développement durable et d’écologie. A 26 ans, il décide de montrer qu’on peut faire des choses extraordinaires en étant ordinaire et sans consommer 1 gramme de CO2. Il quitte son emploi et entame un 2e tour du monde à la force humaine. Pas de moteur et pas de voile. A vélo sur terre, en pédalo sur l’Atlantique et en kayak sur la mer de Béring. Un tour du monde pour montrer que l’énergie humaine est notre première source d’énergie et qu’elle peut déplacer des montagnes. Malgré un faible niveau d'expérience de la mer, il rejoint le Portugal à la Floride 4 mois plus tard et 5.000 milles nautiques (9.250 kilomètres). Il est toujours détenteur de deux records du monde : La traversée de l'Atlantique en vel'eau et la traversée de l'Atlantique d'Europe aux Amériques en vel'eau.

 

En juillet 2009, il frôle la mort au milieu de la mer de Béring, pris sur son kayak par une violente tempête. Après 36 heures, il est secouru par les gardes côtes américains. Faisant une entorse à son défi, il termine son tour du monde à Paris le 12 décembre 2009 après 17 mois d’expédition, 347 jours d’effort et plus de 33.000 kilomètres.

 

A 28 ans Jean-Gabriel Chelala voit son envie de bâtir évoluer vers une envie d’agir et se traduire par l’entrepreneuriat dans les énergies renouvelables. En 7 ans, la petite entreprise est devenue Groupe Thétis, un bureau d’études spécialisé en ingénierie et conception dans le bâtiment et l’aménagement du territoire, regroupant une centaine de personnes et présent dans le top 30 des cabinets d’ingénierie français. Au contact de ceux qui bâtissent nos cadres de vie dans le bâtiment et l’urbanisme mon envie d’agir devient une envie de changer les choses

 

 

En 2016, il lance l'émission Monsieur Aventures en partenariat avec la chaine de télé sur Internet : codebar.tv

 

 

Et aujourd"hui c’est pour changer le monde et répondre aux enjeux énergétiques qu'il entreprend un 3e tour du monde à la voile avec pour ambition de devenir un acteur majeur de la prochaine révolution énergétique.